Forum du club de parapente Envol Anjou

Retour vers le site web du club : http://sites.google.com/site/envolanjou/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dernière manche Coupe du Monde parapente 2008 au Brésil

Aller en bas 
AuteurMessage
gillet swing

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Dernière manche Coupe du Monde parapente 2008 au Brésil   Jeu 9 Oct 2008 - 23:01

Arnaud SECHER nous fait un récit de sa semaine au Brésil lors de cette dernière manche de la Coupe du Monde de parapente 2008 !Récit du 02 oct 2008

"Bonjour à tous
Castelo ne failli pas à sa réputation, les conditions sont petites et il est difficile de rester en l’air. Il faut être dans les plus hauts, prendre le temps de monter sans prendre trop de retard ni laisser partir les autres trop loin devant. Difficile à gérer !!
On a fait 4 manches, la 1ère fait 49km vers l’ouest. On est confronté à un point dur qui posera beaucoup de monde. On est dans du vent fort et on force des cols, le 1er col est bien négocié, mais je suis scotché dans le suivant, 5 pilotes passent devant moi, mais le vent se renforce et m’empêche de passer. Je ferai 23 km, ceux qui passent en font près de 30. La manche est stoppée en l’air à cause de la pluie qui arrive, le 1er aura fait 34 km.

2ème manche : c’est le même parcours. On a du vent de Sud annoncé. Le décollage est difficile car le vent est nul voir travers gauche. Je décolle 5 minutes avant l’ouverture du start !! Je prends le temps de monter, le 1er groupe est déjà parti ! mais ça n’avance pas vite, on enroule du 1 m/s et il faut du temps pour monter. Dans mon petit groupe derrière, on monte mieux car nous sommes moins nombreux, on arrive donc à garder le contrôle du gros groupe en le suivant et en étant plus haut. Mais on arrive sur le même point dur que la veille qui posera 80% de la compet. Quelques pilotes arrivent à passer, ils iront près du but. Le premier est français, c’est Charles CAZAUX qui gagne la manche en posant à 2 km du goal !

3ème manche : 78 km à faire, on part vers le sud puis on fait 2 zig zag en remontant vers le nord. Le début de la manche ressemble enfin à du vol de compétition avec des options et du rythme en l’air. Mais dès qu’on arrive dans la partie basse de la masse d’air, on se retrouve coincés dans de la brise sur des reliefs de 100m. On passe 30’ en soaring (aller –retour le long du relief) puis quelquesuns se jettent très bas sur la ville voisine. 1 pilote sur 5 arrivera à sortir de ce point dur. Pour ma part, je choisi un plan alternatif en profitant d’un cycle qui me monte plus haut que les précédents. Mais la dérive du vent est très forte et je n’arriverai pas à aller beaucoup plus loin !

4ème manche : 58 km. Une branche plein sud de 22km puis on va plein ouest. Je fais un très bon départ et suite à une option je me retrouve dans le groupe le plus haut (1650m). On a 200m de mieux que les autres ce qui nous permet de passer la balise et de partir se mettre en appui sur un petit relief. Je suis le seul français dans le groupe de tête. On est dans la même configuration que la veille, ce qui posera beaucoup de monde. Je me retrouve dans le bas du groupe de tête, on prend un cycle qui nous monte de 200m. Suffisamment haut pour que mon groupe parte sur un relief en arrière qui ouvre une voie royale vers le goal. Avec 2 autres pilotes, il nous manque 20 à 30m pour en faire autant ! Je suis obligé de patienter encore 45’ avant de retrouver une opportunité de partir derrière. Malheureusement l’heure tourne et les conditions sont moins généreuse, je ne rentrerai pas au goal. Cette manche ne fera pas 1000 points car il faut au moins 20 pilotes au-delà de 30km et nous ne sommes que 16 à avoir fait cette distance minimale !

Les conditions sont vraiment difficile pour être régulier, en y réfléchissant, nous ne connaissons " et la suite !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gillet swing

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Récit du 03 octobre 2008   Jeu 9 Oct 2008 - 23:04

Heureusement, il n'y a pas trop de termes technique pour les néophytes !

"Bonjour à tous

5ème manche :
On doit faire 48 km « dans le bocal », on reste à proximité du massif où est le décollage et on fait une série d’allers-retours. On utilise des « clock start », c'est-à-dire que le premier départ possible était à 14h, et que nous pouvions choisir entre 7 départs différents espacés de 5 minutes (14h, 14h05, 14h10, …)
Je choisis de prendre le 2ème start, je ne suis pas bien classé à la compet et je vais servir de « fusible » pour ceux qui jouent le classement général de l’étape. Mon groupe se fait très vite rattraper par ceux qui prennent le 3ème départ. On a donc déjà 5’ de retard ! les conditions deviennent délicates car le soleil se voile complètement, il fait tellement sombre que les lunettes de soleil en deviennent gênantes. Mais un système de brise se met en place en venant du sud, ce qui nous permet de trouver des appuis sur les reliefs que nous devons longer.
Etant en retard, je prends plus de risques tactiques que mon groupe et j’arrive avec 5 ou 6 autres pilotes à reprendre l’avantage. Les écarts sont faibles mais on fini par avoir 2 km d’avance en étant toujours 200m plus haut ! On rentre au goal qui est à 7km du dernier relief et on plane plutôt bien dans une plaine qui restitue bien l’énergie solaire emmagasinée. Je suis le 5ème à passer la ligne d’arrivée, mais par le jeu des clock start, je fini 6ème de la manche et 1er français. J’ai réussi à reprendre les 5’ perdues au début !

6ème manche : on fait un aller retour le long du relief du décollage puis on doit traverser la plaine sur 27 km, puis enchaîner 2 autre balises sur un autre massif, le tout faisant 59 km. Le début se passe plutôt bien, mais la plaine apparaît vite difficile à négocier. Plusieurs options sont choisies par les pilotes. Pour ma part, je refais un bon thermique qui me remonte à 1100m aux 1/3 de la traversée. Malheureusement un voile vient cacher le soleil, l’activité thermique faiblie. Cette fois nous n’avons pas d’appui sur les reliefs et c’est un peu la loterie, on arrive dans un cycle ou pas ! je me fais poser après avoir fait 26km ! encore une manche médiocre !

Décidément, ce site ne me convient pas, dès qu’on est dans des conditions un plus standard comme la manche 5, j’arrive à m’exprimer, sinon c’est vraiment difficile !
Il nous reste une manche à faire demain. Pour l’instant je suis 21ème au classement général de la Coupe du Monde et la France est toujours 1ère par nation avec environ 250 points d’avance sur les Suisses (sur un total de 60000 points). On devrait creuser l’écart aujourd’hui car c’est un français (Jean-Marc CARON) qui gagne la manche. Il ne va pas jusqu’au but mais fait environ 15km de mieux que les autres et doit être à près de" ... A vous d'imaginer la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gillet swing

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Dernier jour de compétition pour Arnaud SECHER   Jeu 9 Oct 2008 - 23:09

Récit du 05 oct 2008

"Bonjour à tous

7ème manche, dernière du Brésil et de la saison 2008 :
Le vent du nord est plus fort que les jours précédents, d’après les locaux, les brises de sud habituelles ne devraient pas se mettre en place.
On a 55km à faire, une balise à 4 km devant le décollage, puis un retour par le décollage pour aller faire une balise 2 km plus au nord, puis on devait partir plein sud jusqu’au goal.
Au décollage, la tension est perceptible, on a tous un objectif soit pour le classement de l’étape, soit pour le classement général de l’année. Le taux d’excitabilité de tous les pilotes est très élevé.
Le départ est très rapide, on accélère très fort dès le début et les trajectoires sont franches. Il n’y a pas d’hésitation à avoir, si on veut être dans le groupe de tête, c’est dans les 10 premières minutes que ça va se jouer. Il y aura ceux qui arrivent à accélérer près du relief, et les autres qui seront derrière.

Le départ se passe très bien pour moi, je suis dans les 15 premiers au bout des 10 premiers kilomètres quand on prend de la hauteur par rapport au relief. Ensuite, on enchaîne les thermiques tout en suivant un relief qui descend vers le sud. Mon groupe creuse l’écart petit à petit avec les poursuivants jusqu’à avoir près de 10 minutes d’avance. On quitte le relief pour finir dans la plaine parsemée de petites collines. On est à 7 km du but, et le GPS m’indique qu’il faut une finesse de 10,5 pour rentrer. La masse d’air qu’on a eu précédemment nous donnait une finesse de 6,5 à 8,5. Certains pilotes partent dans le vent en décalant un 0 m/s. Je crains de trouver de la brise de sud en basse couche et je préfère remonter un peu. Finalement, la basse couche porte très bien et il n’y a pas de brise de sud !!! j’ai perdu de précieuses minutes et près de 20 places. Je termine 31ème de la manche.

Malgré cette erreur sur les 7 derniers kilomètres, j’améliore ma plus mauvaise manche comptant pour le classement général. L’objectif fixé a été partiellement atteint.

Nous ne connaissons pas encore le classement final de l’année. Je vous invite à aller voir sur le site de la PWCA (www.pwca.org).

La saison 2008 est terminée. Elle aura été ma plus belle saison de Coupe du Monde jusqu’à maintenant. J’ai réussi à finir régulièrement dans les 20 premiers des différentes manches et à 4 reprises dans les 10. L’objectif de l’an prochain sera de finir dans les 10 premiers au classement général…

Je tiens à vous remercier pour votre soutien et vos messages d’encouragement. Je remercie tout particulièrement mon club Envol d’Anjou, DEZAIR et GIN qui me prêtent le matériel de vol, ainsi que Les Houches et Servoz qui m’ont apporté leur soutien."

Merci Arnaud pour tes récits. Nous aussi, on est fier de toi ! Bon courage pour la saison 2009 !
Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dernière manche Coupe du Monde parapente 2008 au Brésil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dernière manche Coupe du Monde parapente 2008 au Brésil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du club de parapente Envol Anjou :: LA VIE DU CLUB :: CFD & Compétitions-
Sauter vers: