Forum du club de parapente Envol Anjou

Retour vers le site web du club : http://sites.google.com/site/envolanjou/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment se réconcilier avec le treuil!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyril49

avatar

Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 24/07/2014
Statut : Membre Comité Directeur

MessageSujet: Comment se réconcilier avec le treuil!   Mar 28 Mar 2017 - 14:30

Pourquoi ce titre, me direz-vous ?

Et bien je n'ai pas une très bonne expérience du treuil. Déjà, dépendre d'autres personnes dans la phase critique qu'est le décollage augmente sérieusement mon niveau de stress. Et mon 1er treuillé, l'année dernière, ne m'a pas aidé à être serein au déco. Après un gonflage raté à cause de mon stress, puis une boucle du câble autour de l'axe de la bobine, je me suis retrouvé propulsé de 0 à 30-35 km/h instantanément. J'ai été littéralement arraché du sol jusqu'à 15 m/sol. La tension du câble était si forte que ça a largué tout seul, avec la voile derrière moi. J'ai dû faire une belle tempo après la grosse abatée qui a suivi. Sans la tempo, je n'ose imaginer l'impact que j'aurais subi.  affraid J'ai finalement pu atterrir en douceur. Mais ça n'a pas contribué à diminuer mon stress lors des treuils...

Revenons à nos cumulus (même s'il n'y en avait pas lors de mon vol), le dimanche 27/03. Non, revenons à J-1.  study La journée du dimanche s'annonce plutôt prometteuse avec un vent de 15-20 km/h ESE passant SE en cours de journée. Couvert dans la matinée et se découvrant vers 13h. Plafond annoncé à 1200 m par MétéoCiel et MétéoBlue (et même à 1500 m d'après Météo-Parapente, très optimiste). En altitude, le vent reste modéré (proche de la vitesse prévue au sol), SE, voire SSE dans le milieu de l'après-midi. Comme une journée treuil est organisée, ça sera Charcé. Sinon, je pense que je serais allé à Courossé. Pour le plan de vol, si j'arrive à m'extraire, je préfère passer à l'Ouest d'Angers plutôt que par l'Est pour éviter la CTR d'Angers. La TMA Nantes 4 étant classée E, elle ne pose pas vraiment de problème, même s'il faut rester vigilant en VFR. La direction du vent peut nous mener pas très loin de Châteaubriant (un peu plus au Nord en réalité) : ça, c'est un bel objectif, car j'y ai vécu pas mal d'années! Voilà pour la préparation du vol, le vendredi et le samedi.

Comme tous les ans, quand c'est ma reprise, je me demande toujours si j'arriverai à bien sentir les thermiques, à enrouler. C'est toujours un questionnement, quand je n'ai pas volé depuis un moment. Mais à chaque fois, ça revient, comme le vélo (bon, faut quand même travailler sa technique en permanence, avec du gonflage notamment).

Jour J : Journée treuil pour le club Envol Anjou en ce dimanche. Nous avons tous rendez-vous au local, puis direction la piste de Charcé. La journée s'est avérée un peu moins bonne que prévue car ça s'est ouvert plus tard qu'annoncé (vers 14h30-15h), ce qui a diminué la convection. On sentait quand même bien les thermiques qui passaient. sur le déco. Les 1ers treuillés, je les ai suivis au volant du Freelander. Marie est venue me voir en me demandant si j'allais voler. J'ai répondu avec un tout petit oui, pas très convainquant... Mais j'étais cependant moins stressé que les autres fois.

Mon tour approche. Je fais 10' de gonflage en attendant de passer, ce qui me relaxe et me remet "en jambes". D'autant plus que je n'ai pas volé depuis fin octobre. Philippe passe me voir et on discute des conditions. On parle de la plage verte du Lac de Maine comme objectif possible et on tape dans la main pour une bouteille si je l'atteins. Intérieurement, j'espère même aller plus loin. Peut-être pas jusqu'à Châteaubriant, mais, allez savoir... Encore faut-il s'extraire...

Et puis, il faut se lancer. 15h25. Je prépare ma voile. Jaco, starter pour mon déco, fixe le câble à mon largueur. Fabrice est au treuil, Marie au volant. Mon stress est à un niveau tout à fait correct. Plutôt bon signe. On sent alors un gros thermique au sol avec un air qui passe de 5 à 25 km/h pendant 1'. J'espère juste que Jaco ne va pas annoncer au treuilleur "Pilote prêt"... Mais on attend le passage de la grosse bouffe. Une fois redescendu à 15-20 km/h, la voiture s'élance. Je gonfle la voile, me retourne et suis pris en charge en douceur. Puis c'est la montée fantastique. Lors de l'ascension, je traverse 2 gros thermiques à +6 pendant une dizaine de secondes à chaque fois. J'hésite à larguer avant la fin de la piste pour profiter des thermiques, mais je continue quand même la montée en repérant où ils se trouvaient. J'étais déjà à 450 m d'altitude à la moitié de la piste. Je largue finalement à 700 m!!! Énorme. Ça me laisse une belle marge pour prospecter. Un gros big up à Fabrice qui m'a super bien treuillé. Je n'imaginais pas pouvoir être largué aussi haut!

Demi-tour vers la zone ascendante lors du treuillé. J'ai perdu 50 ou 100 m. Je trouve un petit thermique entre des maisons sur la droite de la piste (correspondant au déclencheur, avec en amont le champ servant de collecteur) et l'entrée du chemin et les voitures des différents pilotes. ça me remonte à 700 m, mais il est petit. Je me décale un peu en arrière de la piste et sur la droite, et là je trouve ce que j'attends. Un bon thermique à +1,5/+2 m/s intégrés qui me monte à 900 m. Les thermiques sont plutôt doux et pas très larges. Il me dérive progressivement vers Brissac Quincé et m'amène à survoler le château de Brissac. Magnifique. J'en profite pour prendre des photos depuis ce superbe point de vue. Jaco m'annonce à la radio qu'on viendra me chercher, ce qui m'incite à continuer ;-) Je ne pourrai pas viser la cible qu'il a fixée au sol pour travailler la précision d’atterrissage ;-) Pas le temps de visiter le château, je continue mon chemin en survolant Brissac. Puis direction Murs Érigné, comme je l'avais prévu. Je fais mon point le plus haut à 1050 m vers Murs. Le plafond doit être à 1100 m Donc un peu inférieur aux prévisions. Puis Bouchemaine. Je préfère passer un peu plus à l'Ouest pour éviter d'avoir à traverser la Loire, puis la Maine, avec ses grandes zones inondées entre les 2. Tant pis pour la plage verte... Wink

Je retrouve un petit thermique avant de traverser. Je passe la rive Nord du fleuve à hauteur de La Pointe. J'en profite pour faire quelques photos. C'est beau! Mais je me déconcentre (c'est un point que je dois travailler, je l'ai déjà constaté). Et puis je sens que je manque de rythme par rapport à la fin de saison. Je n'ai pas la même niaque. Tant pis, je suis déjà super content du vol. Pour le prochain, je serai moins rassasié. Wink

Je file lors d'un dernier plané. Je repère les routes tant que je suis en l'air. Reste à choisir la dernière vache. Je trouve un champ bien orienté, pas encore cultivé. Et je pose en douceur. Je me trouve entre Bouchemaine et Saint-Jean de Linière, avec 22 km au compteur de mon GPS. 50' de vol. Pour mon 1er vol de l'année, ça vaut le coup. Very Happy Si l'année est à l'image de ce 1er vol, ma voile va prendre un paquet d'heures et de km au compteur!

Voici la trace de mon vol :
http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2016/vol/20207362

16h30. Maintenant, il faut gérer le retour à Charcé.

Je choisis de remonter à pied la petite départementale sinueuse au bord de laquelle je suis (la D106), vers Saint-Jean de Linière, à ~3-4 km, pour me rapprocher d'un axe. Le stop sur cette portion est un échec total. Aucune voiture ne s'arrête :-( Bon, ben j'ai marché... Jusqu'au double rond-point de la RN 23 à Saint-Jean de Linière. Après 1/2h d'attente et une cinquantaine de voiture, un jeune finit par me prendre et me dépose à Beaucouzé, route de Bouchemaine. A peine descendu, une voiture me prend en stop et me dépose à Murs Érigné, au rond-point de l'échangeur de l'autoroute à 18h. Cool, ça s'enchaine bien et je me rapproche bien de Charcé! J'imagine le reste du parcours rapide. Il y a un peu de passage, mais aucune voiture ne s'arrête sur une cinquantaine, sauf 3, mais qui ne vont pas vers Brissac... A la fin de la séance treuil, comme je n'ai pas trouvé de voiture pour revenir à mon point de départ, Philippe vient me chercher et me ramène à la piste de Charcé (merci Philippe). Presque 3h pour faire le retour : 3 fois plus de temps que pour le vol ;-) Mais ça fait aussi partie de l'histoire du vol et du cross. On finit la journée autour d'une bière (merci Christophe) en discutant sur les vols de chacun, et mon vol en particulier.

Ce fut une excellente journée pour moi! Pour une reprise, ça s'est une reprise Very Happy

Et me voilà donc réconcilié avec le treuil! CQFD Wink

Cyril

PS : si certains veulent analyser ma trace et trouvent des points sur lesquels je peux m'améliorer, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrice sous Bol'zéro

avatar

Nombre de messages : 652
Age : 45
Localisation : Avrillé
Date d'inscription : 21/05/2007
Statut : Membre Comité Directeur

MessageSujet: Re: Comment se réconcilier avec le treuil!   Mar 28 Mar 2017 - 18:21

Une belle ligne droite et beau récit.

Ça fait plaisir de pouvoir contribuer à un beau vol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://libraircampingcar.com
David.

avatar

Nombre de messages : 667
Age : 39
Localisation : St HERBLON
Date d'inscription : 03/06/2012
Statut : Secrétaire

MessageSujet: Re: Comment se réconcilier avec le treuil!   Mar 28 Mar 2017 - 21:28

Merci pour le partage Cyril, c'est ça l'esprit forum.

En espérant pouvoir faire de même un jour.

David
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril49

avatar

Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 24/07/2014
Statut : Membre Comité Directeur

MessageSujet: Re: Comment se réconcilier avec le treuil!   Mar 28 Mar 2017 - 23:43

Yep, on était surement pas très loin de faire le cross ensemble! Dommage car, c'est un vrai plaisir de partager un vol à plusieurs. Faire un cross en groupe est par certains aspects encore meilleur qu'en solo car c'est un "travail" collectif et des moments vécus ensemble qu'on partage.

J'espère qu'on pourra le faire une prochaine fois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonton phil

avatar

Nombre de messages : 583
Age : 46
Localisation : DTC
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Comment se réconcilier avec le treuil!   Mer 29 Mar 2017 - 10:30

Beau récit Cyril !!!
Effectivement, les cross au treuil sont un véritable travail d'équipe, du moins dans la première partie !!!

J'ai regardé ta trace d'un peu plus près, Cyril, elle me plait bien !!!!
On sent bien que la motivation est là, au moins dans la première moitié du vol!!!
Ton vol se décline en trois parties:
- une extraction facilitée par un super largage à 700m (merci l'équipe)
- La hargne pour tenir mes objectifs et trouver les thermiques
- la satisfaction du c'est déjà bien comme ça, et peut-être la démotivation...

Suite au largage, tu zérotes vent de cul à la recherche du thermique, et sous le vent de Brissac tu trouves ton bonheur !!!
Ton choix est bon, une ville constitue un bon collecteur, mais ce sont rarement les meilleurs car la chaleur emmagasinée par la surface est souvent restituée en bulle, qui te montent rarement jusqu'au plafond.

Le truc en plaine, surtout en petite condition, il faut faire le plafond du thermique et avant de le quitter, se poser la question "où est le prochain thermique". A chaque tour dans le thermique tu regardes dans la direction voulue pour penser déjà au futur collecteur déclencheur ce que tu fais super bien, en choisissant de te placer au dessus d'un méandre de l'Aubance orienté plein sud, car ce jour-là on ne pouvait pas compter sur l'instabilité, donc cette pente orientée plein sud est idéale, un collecteur parfait puisque qu'il forme quasiment un angles droit avec les rayons du soleil depuis des heures!!!! sous le vent de ce méandre, tu prends ton meilleur thermique qui te monte à ton plaf max (je me demande si tu étais au sommet du thermique???).

On voit bien dans ce thermique l'orientation du vent SE, et en sortant du thermique tu prends une direction quasi ouest, certainement, car tu as voulu éviter l'agglo d'Angers (la traversée des grosses agglo est toujours impressionante, on se dit qu'on ne va pas trouver d'endroit où poser au cas où...), et aussi car tu te fixes pour objectif Chateaubriands, de mon avis, c'est ça qui t'as foutu dedans !!!!
Tu pouvais passer vertical de Mûr-Erigné, et sous le vent de cette ville, espérer chopper un thermique salvateur, puis en rechopper un sur l'ïle au milieu de la loire.
Tu retrouves un petit thermique à saint-Jean-de-la-croix, puis s'en suis un long glide jusqu'à ton posé sans trop de prospection!!! D'ailleurs on peut presque dire que ton dernier glide débute après ton plaf max, c'est à dire la dernière moitié de ton vol !!!!
A mon avis, t'es plus dedans mentalement, et le mental est super important dans ce type de vol !!!!
En fait, je pense que tu es déjà super content de toi, que ça te va bien pour une reprise, donc tu savoures, prends des photos, penses déjà à la galère du retour et tu ne mets aucun acte de prospection en oeuvre!!!!
Prends pas ça comme un reproche Cyril, t'as fait un joli vol, et le principal est d'avoir la banane après le posé!!!
La journée n'était pas simple car, ça s'est ouvert très tard, c'est souvent plus simple quand on arrive à connecter les sources thermiques aux nuages qu'elles alimentent mais là c'était bleu, du moins à Courossé.
Dans le bleu quand tu es au plaf, on peut parfois observé des zones sur la couche d'inversion où la lumière est différente à cause d'un taux d'humidité de l'air plus important au sommet de l'ascendance.
A Chaudefonds, on voit bien lorsque c'est bleu ces petites "nuelles" (après ça dépend des lunettes de soleil que l'on porte).
Allez, on compte sur toi pour fêter ça aux coteaux de l'Aubance, dans 18 jours, tu sais où !!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril49

avatar

Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 24/07/2014
Statut : Membre Comité Directeur

MessageSujet: Re: Comment se réconcilier avec le treuil!   Mer 29 Mar 2017 - 15:18

Salut Philippe.

Tu as bien analysé mon vol.  Smile

Pour la 2ème moitié du vol, je ne parlerai pas de démotivation. Plus de déconcentration, De satisfaction, tu as raison (qui fait que je pousse moins loin mon cross). Aussi de manque de rythme pour faire un plus long vol. Les bras fatiguent plus vite, on est moins concentré. Comme pour un autre sport, au début on ne tient pas longtemps, à un rythme modeste. Mais avec l'entraînement, la répétition des vols et des efforts, on repousse les limites. Je ne doute pas que pour les prochains vols, je serai plus en forme. Plus avancé dans la saison, le vol m'aurait toujours apporté plein de plaisir mais je ne m'en serais pas satisfait : j'aurais voulu aller plus loin.

Et c'est vrai que quelque part, j'avais atteint un objectif : faire un cross en plaine. Mon 1er effectivement, comme tu le disais dans un autre post.

Pour durer plus longtemps, comme tu l'écris, je n'ai pas suffisamment en tête le prochain thermique quand je suis en train d'enrouler. J'y pense d'avantage lors de la transition, mais ça peut être trop tard. Il faut que je travaille ce point pour pouvoir analyser la suite du vol avec un coup d'avance. Il faut que j'apprenne à chercher le thermique suivant, en plaine, avant de transiter. Contrairement à la montagne, on ne peut pas trop rester en attente en appui sur un relief le temps de chercher où ça monte ailleurs... Un gros point sur lequel progresser. Comme à Courossé, les thermiques du jour était bleus (on a juste vu 1 cum en fin de journée, vers 19h...). C'est donc moins évident pour les trouver.

Pour la traversée de la Loire, de la Maine et d'Angers, oui ça fait un peu stresser quand même, cette grande zone, d'eau et de ville. D'où mon choix. J'ai en tête quelques atterros scabreux que j'ai vu en vidéo. Wink

Quand je regarde ma trace, les dérives en thermique et mes transitions sont globalement dans le même axe. Curieux, car j'avais le sentiment d'avoir un vent de cul un peu plus travers gauche, plus Sud-Ouest, ce qui était plus ou moins annoncé. La trace nous dit plutôt le contraire : j'étais plutôt vent de cul lors des transitions.

J'avoue que pour le dernier glide, j'ai plus trop prospecté. Tu as raison, c'est arrivé tôt dans le vol quand même. C'est un tort, mais en même temps, c'est vrai que j'avais atteint une partie de mon objectif. Je n'ai pas trop pensé au retour lors de ce vol. C'est plutôt pendant le retour, lorsque je marchais que j'ai pensé que le retour allait être long ;D Mais c'est la contrainte à accepter.

Je ne prends en aucun cas ton analyse comme un reproche Smile. Elle est constructive et elle va bien m'apporter. Je trouve ça très utile de débriefer ses vols, quelque soit le niveau.

Merci pour ton retour! C'est plein d'enseignements!

Bon, je n'ai pas que soif de beaux vols. J'arroserai ça aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonton phil

avatar

Nombre de messages : 583
Age : 46
Localisation : DTC
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Comment se réconcilier avec le treuil!   Jeu 30 Mar 2017 - 11:04

Cyril49 a écrit:
Yep, on était surement pas très loin de faire le cross ensemble! Dommage car, c'est un vrai plaisir de partager un vol à plusieurs. Faire un cross en groupe est par certains aspects encore meilleur qu'en solo car c'est un "travail" collectif et des moments vécus ensemble qu'on partage.

J'espère qu'on pourra le faire une prochaine fois!

Je suis bien d'accord avec toi, en groupe c'est sympa, mais y'a du bon et du moins bon, on pourra en causer en attendant le thermique !!!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe binet



Nombre de messages : 67
Age : 45
Date d'inscription : 10/02/2017
Statut : Adhérent

MessageSujet: Re: Comment se réconcilier avec le treuil!   Jeu 30 Mar 2017 - 13:38

Salut Philippe et Cyril

Je pense que tous les deux vous êtes prêt pour écrire un livre lol!
Non je plaisante Very Happy, merci à vous deux de nous faire partager vos expériences, en tant que débutant vos récits sont riches d'informations et me permetta de bien progressé.
Continuer comme ça...
A+
Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Windsurfer

avatar

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 17/09/2007
Statut : Adhérent

MessageSujet: Re: Comment se réconcilier avec le treuil!   Jeu 30 Mar 2017 - 22:02

Bravo Cyril pour ton vol! Ton récit fait plaisir à lire. Je t'en souhaite pleins d'autres cette année !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent M.

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 27/10/2013
Statut : Adhérent

MessageSujet: Re: Comment se réconcilier avec le treuil!   Sam 1 Avr 2017 - 10:22

Bravo Cyril et merci pour vos commentaires, les gars, que nous essaierons de mettre en oeuvre...
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment se réconcilier avec le treuil!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment se réconcilier avec le treuil!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment rigoler avec les mails de merde :)
» Comment jumper avec une grosse bâche (sa15) ??
» Comment soudé l'ALU? et avec quel type de matériel?
» comment et avec quoi nettoyé mon reservoir
» Comment faire avec ces circlips en G ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du club de parapente Envol Anjou :: Multimedia :: Récits de vols-
Sauter vers: