Forum du club de parapente Envol Anjou

Retour vers le site web du club : http://sites.google.com/site/envolanjou/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 AMSL, ASFC, AGL, AAL, QFE, QNH...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
klesk01

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 48
Localisation : Montreuil-Juigné
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: AMSL, ASFC, AGL, AAL, QFE, QNH...   Jeu 15 Jan 2009 - 15:12

On continue avec les révisions de brevet, avec cette fois-ci un petit rappel sur les altitudes, hauteur et niveaux employés. Entre les abréviation et les codes pas facile de s'y retrouver.
Tout ce joli bazar organisé (si si...) est historiquement due au fait que les premiers aviateurs à avoir eu la prétention de se mettre en l'air avec la possibilité de connaitre leur altitude, l'ont fait non pas avec un altimètre mais plus précisémént avec un baromètre. Mais quelle idée...
C'est pas très malin, quand on connait les variations possibles des valeurs de pression atmosphérique en fonction de la météo pour un même endroit et donc une même altitude : Dans nos régions cette pression varie entre 950 et 1050 hPa en général !!!

D'ou primo, puisqu'il faut bien commencer quelque part (c'est loin la plage ?), la définition d'une atmosphère Standard :
1013.25 hPa au niveau de la mer (soit h=0) à une température de 15° C
Notez quand même la précision XXXX.25 pour une donnée aussi changeante ça laisse perplexe, non ?

Précisions pour mettre les choses au clair : Comme tout est relatif il faut savoir de quoi on parle.

Le language aéronautique regorge d'abréviation, ASFC, AMSL, AGL, AAL, etc.. et de code ça permet aux pilotes de frimer devand les petites au bar de l'aérodrome. Le problème c'est que ce n'est pas toujours simple à retenir pour les novices entre les abréviation de l'anglais (là ça frime encore plus) les codes qui eux ne veulent rien dire, encore que en cherchant bien, on trouvera bien quelques dinosaures survivants capables de vous expliquer historiquement qu'a l'époque la radio n'éxistait pas, on communiquait en morse d'ou le reliquat redondant de ces fameux codes sans signification mais qui perdurent telles que : QNH, QFE.
Pour ce qui est des FL (Flight Level) même s'il n'ont rien de complexe je serai assez tenté dans un premier temps de les laisser au spécialistes de la réglementation aérienne sachant qu'il n'apportent rien de concret à la compréhension du domaine de vol qui nous est alloué.


Ce que vous pouvez retenir:

-ASFC signifie "Above SurFaCe" (au-dessus du sol) : une altitude ASFC donne la hauteur, soit l'altitude par rapport au sol (altitude nulle au niveau du sol). Le calage altimétrique donnant cette altitude est le calage dit "QFE". Ou encore AGL "Above Ground Level" (au-dessus du sol).

-AMSL signifie "Above Mean Sea Level" (au-dessus du niveau moyen de la mer) : une altitude AMSL donne l'altitude par rapport au niveau de la mer. Le calage altimétrique donnant cette altitude est le calage dit "QNH". Ou encore AAL "Above Airport Level" (au-dessus du terrain)

Concrètement si je fais un vol en local, et en l'absence de tout autre renseignement sur l'altitude réelle du terrain ou sur la véritable pression atmo à l'endroit et au moment ou je fais mon réglage, alors je règle mon alti (baro, en fait on te l'a déjà dit !) à 0 m soit un réglage QFE.
Il sera du coup assez simple de respecter une limite imposée telle que (par exemple) 300 m au dessus du déco parce que j'en aurai une lecture directe sur l'écran de même pour rentrer au déco .

Maintenant si j'ai l'info de l'altitude exacte (Panneau, carte IGN ou GPS) je peux très bien régler mon alti au déco avec cette valeur, réglage absolue du coup dit QNH.
Cela ne me dispensera pas de refaire le réglage si je reviens demain et que les conditions météo ont changées, remarque toute aussi valable pour un réglage QFE (remise à zéro).

Enfin juste une précision la plupart de alti possédent la possibilité de "switcher" d'un affichage à l'autre alors à vous de jouer sans vous emmeller les crayons.
Bons vols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacdemaine.blog4ever.com/blog/index-88552.html
yag

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: AMSL, ASFC, AGL, AAL, QFE, QNH...   Mer 25 Mar 2009 - 16:50

Après lecture, j'ai un peu cherché.
Il me semble qu'il y a quelques propos discutables...

Pour le minimum à retenir question hauteur, altitudes et FL:
http://www.aviation-fr.info/controle/reponses.php
Donc:
Altitude <=> calé à la pression du QNH pour un lieu donné et au sol, l'alti donne l'altitude exacte du lieu. En vol, l'alti donne l'altitude approximative tant que l'on reste proche du lieu de calage.
Hauteur <=> calé à la pression du QFE pour un lieu donné et au sol, l'alti donne la hauteur nulle exacte. En vol, l'alti donne la hauteur approximative tant que l'on reste proche du lieu de calage.
Niveau de vol <=> calé sur 1013,25hpa quelque soit le lieu, l'alti donne le niveau de vol en enlevant deux zéro à la valeur affichée en pieds (ft):
FL 410 <=> 41 000 ft.

Pour aller plus loin, et comprendre le pourquoi de certains effets déroutants au début:
http://claude.goumain.free.fr/atmosph/atm_synt.htm

C'est le pourquoi des autres abréviations (pour être plus précis):

AAL: c'est donc la hauteur (approximative due à delta T°) au dessus de l'aérodrome (ou aéroport) donné par un altimètre barométrique calé au QFE de cet aérodrome. Une fois posé on sera bien avec l'alti à 0 et c'est bien le but du QFE.

AGL: c'est pour désigner la hauteur au dessus du sol, mais on ne connait pas le QFE en tout point au dessus du sol... mais c'est pourtant la référence théorique à utiliser pour les survols de zones particulières, villes, etc.

ASFC: de même mais au dessus de la surface... c'est donc un synonyme du précédent. Tous les trois sont des hauteurs.

AMSL: Lui est une hauteur par rapport au niveau moyen des mers et cela deviens une altitude. Un alti calé au QNH, et au sol seulement donne donc l'altitude du lieu de calage. En vol, c'est l'altitude approximative... C'est clair ?

A bientôt,
Yag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
AMSL, ASFC, AGL, AAL, QFE, QNH...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'après vous c'est tu safe ça??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du club de parapente Envol Anjou :: Informations :: SITES de vol-
Sauter vers: