Forum du club de parapente Envol Anjou

Retour vers le site web du club : http://sites.google.com/site/envolanjou/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 28 mai 2012 : 170 Km Charcé - Saint Savinien (Charente)

Aller en bas 
AuteurMessage
laloyaux

avatar

Nombre de messages : 385
Age : 51
Localisation : sable
Date d'inscription : 01/10/2008
Statut : Adhérent

MessageSujet: 28 mai 2012 : 170 Km Charcé - Saint Savinien (Charente)   Mar 29 Mai 2012 - 21:17

D’abord, un grand merci pour les organisateurs et treuilleurs de la journée, et doublement car c’est les mêmes DOM et Christophe. Et triplement à Christophe pour la récupération.

Après le premier treuillé de la journée à 13H00, tiré de main de maitre par Dom jusqu’à 350m, j’ai pu constater que la masse d’air était bien instable mais les ascendances restées faibles et désorganisées. (5 à 10 minutes de vol)

Les pilotes matinaux ayant tous volés et la deuxième vague de pilotes n'est pas encore prête, Christophe me tire pour un deuxième vol dans un vent très variable et désaxé. La montée vers 400m me laisse un peu de temps aux deux choix possibles,
-) la rue au sud loin ou les arbres au nord vers Charcé qui bougent drôlement. Les hirondelles (toujours elles) me décident pour le Nord. Un Zéro à 1 m/s très hachés me monte lentement avec une petite frayeur à la verticale du déco : petit décrochage de ma faute: trop lent, trop brusque sur la commande. Mais l’epsilon me rassure tout de suite en poursuivant le vol. Mais cela me calme, et me décide à jouer plus la stratégie que la bagarre.
Pour me faire plaisir ou pour me récompenser de ma sage décision, Dame Nature change le son du vario :2,5m/s plus régulier et cela m’amène sous le plafond vers 1300m. Je suis le lit du vent, en direction du prochain cumulus et vise son coté Est comme le précédent. Je perds peu et arrivé dessous, ça monte tranquille et plus faible à 1,5m/s. Je suis à Doué la fontaine de nouveau au plafond. Je confirme ma position et reçoit un message d'encouragement de l’équipe (mais surtout un engagement de Christophe de venir me chercher). Je me pose plus la question du retour et ni du barbecue de ce soir en famille, j’avance malgrè le froid (je rentre la chaussette sous mon polos pour me protéger du froid) .
Rapide situation : la dérive (déplacement des ombres au sol) et la rue de cumulus sont presque parallèles à la route de Poitier. L’image de la carte aéro lors de la formation réglementation me revient immédiatement en tête (merci Alex pour ce cours) avec la RA149 et surtout le mur que représente la TMA de Poitiers. TMA de Nantes est loin à Ouest, je décide de craber au Sud-Ouest en sautant d’une rue de cumulus.
Je transite à fond sur l’accélérateur (1 à 2 barreau) : je vais vite, je m’éclate mais je me plombe. Rapidement, je suis sous la rue mais le vario ne veut rien me dire de positif. Les nuages sont hauts, les maisons redeviennent à taille humaine ; l’idée de l’atterro commence à trotter dans la tête. Incroyable comment on peut en quelques minutes perdre si vite de l’altitude. Ha ! un zéro, et je m’accroche à 400m sol. 10 minutes plus tard, je suis toujours à 500m. Je n’ose pas bouger, je suis à l'Est du cumulus et de son ombre (encore 10 minutes). Deux buses enroulent non loin, de l’autre côté de l’ombre, j’ai compris, le soleil à changer de côté par rapport à la rue (Nord/sud) et donc son ensoleillement. Je transite sans accélérateur et me met sous mes deux copines dans un 2m/s tranquille. Le plafond sera atteint à l’ouest du cumulus (zone la plus sombre du nuage à changer de sens : coté ouest): au vent et au soleil la régle reste vrai!. Je suis à Thouars à ma droite un champ d’éoliennes.
Après cette leçon, je transite de rue en rue sans accélérateur et retrouve plus haut dans des bonnes ascendances. Je ne monte plus au plaf car je veux voir les cumulus pour mon cheminement et mes transitions: j’avance sous la rue jusqu’à un cumulus le plus proche de l’autre rue , je fais le plein et je transite vers l’autre rue au plus court chemin (même si je suis à plus de 90 ° de ma route).
C’est la campagne sous moi , pas de repère (sauf les grosses carrières de Saint Varent que je ne connais pas) , je suis perdu. D’autres éoliennes puis une petite ville à gauche ? (Parthenay), je suis où : Pour me tranquilliser, je bois (de l’eau) et mange le peu que je trouve dans mon cockpit. Mais j'ai un autre problème : une envie d’uriner commence à me gêner.
Mais la stratégie de voler haut est gagnante, je suis serein. Sans me coller sous le plafond, au soleil, je suis bien. J’ai le temps d'anticiper ma trajectoire, de me remémorer ma géographie, les routes, les autoroutes et les fleuves. Bien, je dois rencontrer une autoroute (celle de Cholet-Niort, en principe). Le nuage dérive plus Nord (l'ombre au sol), j’avance plus longtemps sous la rue. La visibilité est excellente, j’ai des reflets d’une ville à ma gauche au loin (Poitiers) et devant un autre plus importante. Deux serpents noirs s’y rejoignent : C’est Niort. J’appelle en vol avec le portable Christophe pour me donner ma position. Il roule , Il roule ... heureux pour moi, il m'encourage et me dit de continuer. Quel coach! sunny Donc, je refais le plein au dessus de l'intersection des autoroutes, et prend le cap vers l'Est du terrain d'aviation de Niort.
J’ai très envie d’uriner Rolling Eyes . J’ai deux points au niveau des reins. Mais ma sellette Advance est confortable et me permet de modifier les réglages en vol.
Les planeurs de Niort m’accueillent avec un peu de curiosité mais m’abandonnent vite gràce à leur vitesse supersonique par rapport à moi. Mais au cœur de l’ascendance, on n’est pas ridicule. Je vois la mer, la Rochelle, l’ile de Rè , …
J’oublie la TMA de Poitiers (elle est passée cheers ) mais c’est quoi la suite !!! 25 ans plus tôt, j’ai volé en planeur plusieurs heures dans le secteur lors de mon service militaire à Rochefort. La zone, à l’époque, je la connaissais bien. Les zones militaires de voltige sont surement inactivent ce jour de pentecôte. Mais à l’ouest, TMA Cognac, à l’est TMA La Rochelle , de belles TMA bien complexes et toujours actives. Lors de la formation réglementation, j’ai le souvenir d’avoir rêvé le tout droit plein Sud , le long de l’autoroute et en me rappelant les paysages de mes vols en planeur. Les jours fériés , la RA est inactive; les planeurs partent également dans la zone au ras des nuages, c’est donc libre !! Question ? ( je l'espère car les planeurs ont souvent aujourd'hui des transpondeurs). je me remotive .
De plus la lisière de la forêt de Chize, à l'est de l’autoroute, a toujours été propice aux thermiques et m’éloigne des zones TMA de la Rochelle (si elle est bien comme avant). je laisse ma rue qui m'emméne vers Rochefort et donc dans la TMA; cap plein Sud en suivant un Ventus (planeur avec des grandes plumes) mais à ma vitesse.
L’alignement de cumulus et les ascendances sont là comme 25 ans plus tôt, 3,5m/s +1500m de plaf . Les hirondelles virvoltent autour de moi (toujours elles). Je ne monte pas au plafond. Malgré ma voile orange, je ne veux pas voir un planeur de près dans les barbules. Je ne spirale quasiment plus et j’accélère de temps en temps ou m’écarte pour rester à une altitude constante à ~1200m. Les kilomètres défilent, voilà enfin Saint Jean d’Angely et son petit terrain d’aviation que je reconnais.

Je n’arrive plus à accélérer car mes reins veulent que je me soulage. Evil or Very Mad Pourtant, j’ai soif. Mon vario est coupé car la batterie est vide.
Devant Saintes, lieu des intersections des TMA, j’ai un très lointain souvenir. Malgré les ascendances accueillantes qui me disent de continuer plein sud-Sud Est vers Royan et embouchure de la garonne visible devant moi, il faut que je me pose pour la réglementation mais aussi pour moi. Je spirale dans la dégueulante pour me poser; pense même à faire les oreilles, trop fatigué !! Une cigogne (si si , je vous assure ) enroule devant moi. Non, ma belle ! je « jette l’éponge ».
La bretelle d’autoroute à gauche est en fait une aire de repos. Aucun intérêt pour la récup de Christophe. Je fait demi-tour et glisse plein ouest vers un beau village (à Saint Savinien ) verticale 500m sol et me pose au lieu-dit Le Meung près d'un petit cimetière, de l’autre côté de la Charente. Il est 19H45, la sellette toujours sur le dos et au bord de la route; je me soulage elephant en regardant les balbules et la cigogne qui sont toujours là.
Quel bonheur (le vol biensur)!!
20 minutes plus tard, Christophe me rejoint sur le pont de la Charente et on rentre en discutant de cette journée (qui sans lui et Dom , n’aurait pas pu se faire) et en essayant de me rassurer d’avoir bien respecté la réglementation aérienne. Yolande me renseigne par téléphone sur un nombre de kilomètres parcourus sans vraiment y croire (moi non plus). Je serrais dans mon lit à 1H30 du matin, le réveil va sonner dans 5H00 ( je n'ai pas sommeil, dur le boulot après ce rêve réalisé! )
Merci encore à tous ceux qui ont permis ce vol grâce à leur dynamique au sein club aujourd'hui mais aussi les jours et mois d'avant ( formations, conseils, camaraderies, ...) et surtout à Christophe que je remercie de tout cœur pour la treuillée et pour cette longue récupération (et milles excuses à sa femme et à la mienne pour le diner loupé).

Bilan : 5h15 de vol, plafond 1550m , Vz maxi= 3.5m/s
Distance = Charcé - le meung ~ 160 Km avec un point de contournement sur Niort ~ 170 Km

Avec les renseignements de Christophe, et également sur http://carte.f-aero.fr/?mid=577/ ( sous réserve que les cartes sont à jour)
j'ai bien volé dans les régles (dommage pas de GPS pour l'enregistrer officiellement) . toutes les zones ont été évitées. Le club de planeurs de Niort que j'ai contacté, m'a bien reconfirmé que la RA 149 et RA49 n'étaient pas actives. L'instructeur est pret à témoigner de mon passage mais cela ne sert rien, ce n'était que pour mon plaisir. Very Happy
Je propose de mettre une carte aerienne dans le C15. On peut réviser.
Un vol officiel sur le cap plein Sud est donc bien possible ; n'oublier pas le GPS, batterie pleine, de l'eau, à manger ( et une couche) mais surtout une vérification des activités des Zones RA149 / 49 ( je vous assure que les avions écoles de Cognac ne regardent peu ou pas dehors lors de leur entrainement voltige, c'est du vécu même avec l'autorisation du contrôle) :
C'est possible d'aller plus loin et plus vite (même avec une aile niveau 1-2 : merci mon epsilon!) A VOUS de faire mieux
PS: je n'oublierai pas d'organiser mon pot


Dernière édition par laloyaux le Mer 30 Mai 2012 - 23:02, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laloyaux

avatar

Nombre de messages : 385
Age : 51
Localisation : sable
Date d'inscription : 01/10/2008
Statut : Adhérent

MessageSujet: image du vol    Mar 29 Mai 2012 - 21:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam



Nombre de messages : 166
Localisation : 22, Rue de la haute Reculée.
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: 28 mai 2012 : 170 Km Charcé - Saint Savinien (Charente)   Mar 29 Mai 2012 - 22:35

superbe récit Wink Merci francois d'avoir pris le temps de partager un peu ton vol avec nous...
Je suis très impressionné par l'heure à laquelle tu t'es posé !

Pour compléter le recit de la journée, je peux te raconter ce qui s'est passé après ton départ. Fabrice et mat ont décollé juste après toi. Les conditions n'étaient pas faciles (travers droit), mais avec nos treuilleurs d'elite, aucun souci...

Fabrice lache le thermique et nous rejoint joyeusement ; et mat s'accroche derriere le deco.

Je décolle derrière (merci tonton dom pour ce treuil qui m'a fait connaitre le bip des "+5,4" de mon vario), et je trouve péniblement un thermique au-dessus de mat. J’atteins les 900 mètres, puis constate que je dérive bien plus au sud que la veille, où je me m'étais posé à Doué. Je transite donc, et entends mon portable vibrer (plus de batterie, ca va être chouette la recup), et raccroche après la voie rapide. Je monte en flèche (l'air ce jour là était parsemé de graines blanches "cotogineuses"..). Je me retrouve devant un trou de bleu dans l'axe de la derive. Plus au sud ouest, un gros nuage (en fait un simple papa cum, mais ma capacité à m'effrayer quand je suis un peu fatigué est singulière). Je me lance timidement dessous, arrive à l'est vers 600m, et... rien. Soulagé quelque part (l'envie de voler n'y était plus), je me dirige vers le soleil à l'ouest, mais je suis bas, trop bas, et ma vessie criait de desespoir, et je pensais a ma copine qui m'avait accompagner à cette journée un peu en traînant des pieds... je me suis posé.

Puis, retour avec Waldemar (quelle générosité, et quel histoire !! Je te dois plusieurs pack de bierres)..

Conclusion : beaucoup de choses à apprendre et à comprendre, et surtout, un mental à construire et à préparer..
Mais avant tout, avant tout, une aventure humaine, et ce à chaque journée club.... et c'est surement ca que je préfère Smile

Alors en attendant la prochaine fois, un grand merci a tous, pour cette journée et pour votre amitié. Et un bravo à mat, pour s'etre bien battu !

La prochaine fois, je treuillerai, et j'espère vous rendre la pareille !!!

A très vite et encore félicitations à Francois !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://routedesam.over-blog.com
Yolande

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Brain sur l'Authion
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: 28 mai 2012 : 170 Km Charcé - Saint Savinien (Charente)   Mer 30 Mai 2012 - 1:23

Wouaouh ! cheers
Que dire après ce récit, sinon qu'on se sent tout petit (bon d'accord, chez moi c'est normal vu mes 1m56...) et qu'il nous manque ta technicité !
Je vote pour des cours de "navigation", qui nous permettraient de bien analyser tout ce qui peut nous aider à optimiser le vol (ombres, barbules etc...) et à utiliser son gps accessoirement (bien que tu nous aies démontré qu'on peut faire sans avec une bonne connaissance de ses cartes...)
Google earth, attention j'arrive ! Hum... bon sang,mais va falloir que je me mette à mémoriser ma géographie.... dur dur, je suis une fille Crying or Very sad et l'orientation c'est pas mon fort, comme vous l'avez maintes fois constaté...
On compte sur toi en Italie, et on tentera la technique de la mouche à m... histoire de rester un peu dans ton sillage et faire quelques bornes tongue
Je ne manquerai pas d'être présente à ton pot, je t'ai assez charié au tel hier soir ! Wink
Sei un campione, ragazzo ! meglio, un fuoriclasse ! (surdoué)
Ciao ciao
YO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JM BERTHAUD

avatar

Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: ca me fait chier   Mer 30 Mai 2012 - 9:49

je dévore vos exploits et je suis triste pour moi
25 ans de parapente et jamais grand chose en treuille
lundi pour clôturer mon moral je refait des tentatives deco paramoteur
après plus 1 heure pas de décollage
courir avec 38kg sur le dos dur dur
j ai envie de tout envoyer chier
le lendemain je ne pouvais plus marcher hanche et genoux hs
je crois que je vais me mettre a la boule de fort
encore félicitation a tous et surtout je suis fière a mon petit niveau qu il y ai une très bonne ambiance dans ce club
je vous salut bien bas

jean michel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yolande

avatar

Nombre de messages : 226
Localisation : Brain sur l'Authion
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: 28 mai 2012 : 170 Km Charcé - Saint Savinien (Charente)   Mer 30 Mai 2012 - 21:01

Meuh non, Jean Mimi, pleure pas, on t'aimeuuuu ! tu vas pas nous lâcher non ? Et pis, ce serait pas pareil sans toi ! Ton grand coeur caché sous des abords un peu abrupts nous manquerait trop !
Allez, la prochaine, tu viens avec nous au treuil !
Big bizzz
YO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Windsurfer

avatar

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 17/09/2007
Statut : Adhérent

MessageSujet: Re: 28 mai 2012 : 170 Km Charcé - Saint Savinien (Charente)   Mer 30 Mai 2012 - 22:13

Encore toutes mes félicitions François. Je suis admiratif de transposer aussi bien tes connaissances vélivol.
La masse d'air est bien la même, mais le plané est loin de ce que tu as connu. Et puis il faut gérer avec un chiffon qui peut fermer... pas évident.
A plus.
PS: plutôt que la couche il y a mieux: le pénilex... à essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François49

avatar

Nombre de messages : 357
Age : 51
Localisation : Rochefort sur Loire
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Félicitations!   Jeu 31 Mai 2012 - 12:30

Salut à toutes et à tous!

Quel vole! Maginifique!
J'ai eu des frissons en lisant le réçit du vol!
Félicitations!
Encore BRAVO!

Petit réflexion personnel ...François Cormier, François Laloyaux deux champions.
J'espère que je ne serais pas l'exception qui confirme la règle.

François.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Windsurfer

avatar

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 17/09/2007
Statut : Adhérent

MessageSujet: Re: 28 mai 2012 : 170 Km Charcé - Saint Savinien (Charente)   Jeu 31 Mai 2012 - 15:09

J'oubliais. Qu'utilises tu pour téléphoner facilement en vol?
kit main libre filaire, bluetooth? Tu sécurises comment ton téléphone? Comment composes tu le numéro...etc

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laloyaux

avatar

Nombre de messages : 385
Age : 51
Localisation : sable
Date d'inscription : 01/10/2008
Statut : Adhérent

MessageSujet: Re: 28 mai 2012 : 170 Km Charcé - Saint Savinien (Charente)   Dim 3 Juin 2012 - 9:33

J'ai enregistré mon vol au CFD
(j'ai du rajouté en 2ième points pour l'enregistrement)
http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2011/vol/20115746

Yves B. de la Fédé a validé mon vol mais limité à 74.99 Points . Normal!
sa réponse :
"Nouveau statut du vol : valide mais ne compte pas pour la CFD
Nombre de points : 74.99
Commentaire de validation :
Merci de lire le règlement CFD, tu DOIS fournir une trace GPS pour prouver que tu n'étais pas dans les zones aérien contrôlées ou interdites."

Donc à tous les crosseurs , achetez un GPS (et pour les garçons : des pénilex, et les filles?) ; François C. peux-tu nous renseigner?
( Voir ma proposition sur le forum : matériel)

Pour répondre à Francois C.
, la compétition ne m'intéresse pas : Voler avec 40 enragés dans la même pompe, très peu pour moi , je préfére les hirondelles car j'ai plus confiance en elles!!!
, mon téléphone (BlackBerry normal) était dans mon cokpit. Lors des transitions entre rue ( plus calme) , j'ai rappelé le numero de christophe enregistré, à l'intérieur (avec la molette c'est rapide). Puis quand Christophe décroché, j'ai les deux commandes dans une main et le téléphone dans l'autre. Message court.. (Pas à l'aise surtout avec le casque , Pas terrible si je lache). Un kit main libre serait peut-être mieux

Pour Jean-Michel (et les autres): J'ai eu beaucoup beaucoup de chance, et la chance ça tourne. Alors un jour viendra!!!
( je connaissais le terrain , ca aide)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28 mai 2012 : 170 Km Charcé - Saint Savinien (Charente)   

Revenir en haut Aller en bas
 
28 mai 2012 : 170 Km Charcé - Saint Savinien (Charente)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du club de parapente Envol Anjou :: Multimedia :: Récits de vols-
Sauter vers: